Vox Oppidum pour la mairie
Si vous voulez en savoir un peu plus avant d’adhérer et d’offrir ce service à vos administrés, c’est ci-dessous.

En votre qualité de Maire ou de personne habilitée à le représenter, vous avez probablement été sollicité(e) par plusieurs entreprises cherchant à vous vendre un système révolutionnaire et innovant pour alerter ou informer vos administrés. Et en arrivant sur cette page, vous pensez probablement «Encore un autre démarcheur !».

Vous pourriez avoir raison si notre offre ressemblait aux autres. Que nenni ! Elle est fondamentalement différente !

Personne n’est oublié.

D’abord, «Vox Oppidum» permet à tous vos administrés de recevoir des messages : qu’ils possèdent un portable de base, un smartphone ou une ligne fixe (il en existe encore...). Pas sûr que tous les concurrents proposent la même chose !

Du sur-mesure.

En second lieu, «Vox Oppidum» n’est pas une adaptation sociologiquement correcte d’une plateforme monolithique d’envoi en masse de SMS publicitaires. C’est un outil spécialement conçu pour les Mairies avec comme unique finalité d’alerter et d’informer la population. Cette conception particulière permet à «Vox Oppidum» de s’adapter au contexte propre à chaque municipalité : Paramétrage spécifique, interface personnalisée... du «sur-mesure».

Des messages d’alerte.

Sa vocation initiale est évidemment d’émettre des messages d’alerte en direction de la population en cas de danger. Précision importante : «Vox Oppidum» n’a pas de lien fonctionnel avec le SAIP. C’est un dispositif placé sous l’autorité des Maires qui peuvent y relayer les messages nationaux mais aussi créer leurs propres messages d’alerte.

Et aussi des communiqués ciblés.

«Vox Oppidum» permet également l’envoi de messages d’information ciblés à la population. Chaque message émis par la Mairie ou les associations locales partenaires est épinglé à un thème (ou pôle d’intérêt) qui joue le rôle de filtre, chacun ne recevant que les messages en accord avec ses souhaits. La typologie des pôles d’intérêt fait partie des paramètres ajustables pour chaque Mairie.

Pas de pub.

Bien évidemment, quelques règles de bon sens doivent être respectées.

  • Ne pas diffuser de messages à caractère commercial ou publicitaire.
  • Les messages doivent avoir une portée générale et concerner l’ensemble de la population et pas seulement les membres de telle ou telle autre association. Des outils spécifiques existent pour permettre aux membres d’une association de communiquer entre eux.
  • Conformité au RGPD.

    L’accès à «Vox Oppidum» s’appuie sur le volontariat et il doit bien sûr être gratuit pour la population.

  • Pour des raisons techniques (comme par exemple l’absence de géolocalisation) l’inscription en Mairie est nécessaire pour bénéficier du service.
  • Les modalités d’inscription sont définies en accord avec la Mairie lors de l’adhésion de celle-ci. «Vox Oppidum» est conforme au règlement nᵒ 2016/679 de l’U.E. (RGPD).
  • Notification, SMS ou message vocal.

    Vos concitoyens reçoivent les messages sous une forme adaptée au média dont ils disposent : des notifications pour les smartphones, des SMS pour les portables de base et des messages vocaux pour les lignes fixes. Le média est déterminé au moment de l’inscription. C’est une solution qui permet de minimiser les frais d’envoi en touchant un maximum de personnes.

    Economie de ressources et d’énergie.

    Au moment de rédiger un message, vous en fixez la date de péremption... un petit détail qui fait la différence ! Les messages sont alors automatiquement effacés des smartphones une fois la date de péremption atteinte. Vos administrés vous remercieront de ne pas saturer leurs appareils. Pas de gadgets, pas de géolocalisation. Donc, préservation des batteries et utilisation réduite des ressources. L’application sait se faire discrète.

    Un tableau de bord personnalisé.

    Vous disposez évidemment d’un tableau de bord pour suivre et gérer vos messages. Mais nous ne pouvons pas vous dire ce qu’il contient puisque c’est vous même qui en définissez le contenu en collaboration avec notre équipe technique. Un tableau de bord conforme à vos souhaits ? Une fois encore, c’est du sur-mesure.

    Combien ça coûte ?

    Arrive la question cruciale : Combien ça coûte ?

  • Les SMS et les messages vocaux vous sont facturés au prix coûtant. Comptez environ 4 centimes pour un SMS et le double pour un message vocal (*). Les messages écrits à destination des smartphones ne sont pas facturés.
  • L’abonnement au service est composé d’un coût fixe annuel de 50 € et d’une part variable, fonction du nombre d’adultes résidant dans votre commune et de la taille de celle-ci. La part variable est négociable sur la base des options demandées MAIS elle reste toujours inférieure à 0.20 € par an et par habitant.
  • Pour nous contacter ou adhérer

    Remplissez ce formulaire. Un conseiller vous appellera ou vous répondra par courriel selon votre choix.

    (*) Quelques estimations pour vous éclairer : Proportion de portables de base (réception de SMS) = 18%, lignes fixes (réception des messages vocaux) = 5% de la population. Smartphones = 77% (cf. Le baromètre du numérique 2019 de l’Arcep).

    Vox Oppidum pour la mairie

    Si vous voulez en savoir un peu plus avant d’adhérer et d’offrir ce service à vos administrés, c’est ci-dessous.

    En votre qualité de Maire ou de personne habilitée à le représenter, vous avez probablement été sollicité(e) par plusieurs entreprises cherchant à vous vendre un système révolutionnaire et innovant pour alerter ou informer vos administrés. Et en arrivant sur cette page, vous pensez probablement «Encore un autre démarcheur !».

    Vous pourriez avoir raison si notre offre ressemblait aux autres. Que nenni ! Elle est fondamentalement différente !

    Personne n’est oublié.

    D’abord, «Vox Oppidum» permet à tous vos administrés de recevoir des messages : qu’ils possèdent un portable de base, un smartphone ou une ligne fixe (il en existe encore...). Pas sûr que tous les concurrents proposent la même chose !

    Du sur-mesure.

    En second lieu, «Vox Oppidum» n’est pas une adaptation sociologiquement correcte d’une plateforme monolithique d’envoi en masse de SMS publicitaires. C’est un outil spécialement conçu pour les Mairies avec comme unique finalité d’alerter et d’informer la population. Cette conception particulière permet à «Vox Oppidum» de s’adapter au contexte propre à chaque municipalité : Paramétrage spécifique, interface personnalisée... du «sur-mesure».

    Des messages d’alerte.

    Sa vocation initiale est évidemment d’émettre des messages d’alerte en direction de la population en cas de danger. Précision importante : «Vox Oppidum» n’a pas de lien fonctionnel avec le SAIP. C’est un dispositif placé sous l’autorité des Maires qui peuvent y relayer les messages nationaux mais aussi créer leurs propres messages d’alerte.

    Et aussi des communiqués ciblés.

    «Vox Oppidum» permet également l’envoi de messages d’information ciblés à la population. Chaque message émis par la Mairie ou les associations locales partenaires est épinglé à un thème (ou pôle d’intérêt) qui joue le rôle de filtre, chacun ne recevant que les messages en accord avec ses souhaits. La typologie des pôles d’intérêt fait partie des paramètres ajustables pour chaque Mairie.

    Pas de pub.

    Bien évidemment, quelques règles de bon sens doivent être respectées.

  • Ne pas diffuser de messages à caractère commercial ou publicitaire.
  • Les messages doivent avoir une portée générale et concerner l’ensemble de la population et pas seulement les membres de telle ou telle autre association. Des outils spécifiques existent pour permettre aux membres d’une association de communiquer entre eux.
  • Conformité au RGPD.

    L’accès à «Vox Oppidum» s’appuie sur le volontariat et il doit bien sûr être gratuit pour la population.

  • Pour des raisons techniques (comme par exemple l’absence de géolocalisation) l’inscription en Mairie est nécessaire pour bénéficier du service.
  • Les modalités d’inscription sont définies en accord avec la Mairie lors de l’adhésion de celle-ci. «Vox Oppidum» est conforme au règlement nᵒ 2016/679 de l’U.E. (RGPD).
  • Notification, SMS ou message vocal.

    Vos concitoyens reçoivent les messages sous une forme adaptée au média dont ils disposent : des notifications pour les smartphones, des SMS pour les portables de base et des messages vocaux pour les lignes fixes. Le média est déterminé au moment de l’inscription. C’est une solution qui permet de minimiser les frais d’envoi en touchant un maximum de personnes.

    Economie de ressources et d’énergie.

    Au moment de rédiger un message, vous en fixez la date de péremption... un petit détail qui fait la différence ! Les messages sont alors automatiquement effacés des smartphones une fois la date de péremption atteinte. Vos administrés vous remercieront de ne pas saturer leurs appareils. Pas de gadgets, pas de géolocalisation. Donc, préservation des batteries et utilisation réduite des ressources. L’application sait se faire discrète.

    Un tableau de bord personnalisé.

    Vous disposez évidemment d’un tableau de bord pour suivre et gérer vos messages. Mais nous ne pouvons pas vous dire ce qu’il contient puisque c’est vous même qui en définissez le contenu en collaboration avec notre équipe technique. Un tableau de bord conforme à vos souhaits ? Une fois encore, c’est du sur-mesure.

    Combien ça coûte ?

    Arrive la question cruciale : Combien ça coûte ?

  • Les SMS et les messages vocaux vous sont facturés au prix coûtant. Comptez environ 4 centimes pour un SMS et le double pour un message vocal (*). Les messages écrits à destination des smartphones ne sont pas facturés.
  • L’abonnement au service est composé d’un coût fixe annuel de 50 € et d’une part variable, fonction du nombre d’adultes résidant dans votre commune et de la taille de celle-ci. La part variable est négociable sur la base des options demandées MAIS elle reste toujours inférieure à 0.20 € par an et par habitant.
  • Pour nous contacter ou adhérer

    Remplissez ce formulaire. Un conseiller vous appellera ou vous répondra par courriel selon votre choix.

    (*) Quelques estimations pour vous éclairer : Proportion de portables de base (réception de SMS) = 18%, lignes fixes (réception des messages vocaux) = 5% de la population. Smartphones = 77% (cf. Le baromètre du numérique 2019 de l’Arcep).